Le chassé-croisé des bestiaux vacanciers : chroniques du quotidien pathétique



On expose le chassé-croisé des bestiaux vacanciers comme une sorte de bonne nouvelle. Mais Martine qui se fait les points noirs devant le petit miroir du pare-soleil de la place du mort en a assez de Michel, les mains cramponnées au volant, la clope au bec, fulminant comme un con à chaque péage. Il déteste être la vache à lait des multinationales autoroutières. Martine se fait tringler par le commercial de la PME dans laquelle elle est gestionnaire de paie. La radio est à fond. Ils n'en ont que pour Daech, la crise et la Chine si populaire. Fort heureusement, les médias parlent des bouchons. Comme ils sont cons ces médias. Mais ils parlent du bac quand c'est le bac, des vacances quand c'est les vacances, des fournitures scolaires quand c'est la rentrée. Martine met des culottes pas très sexy dans lesquelles tout de même Bruno se masturbe. C'est leur fils. Il a vingt-et-un ans et il ne viendra pas en vacances à Lacanau car il est militaire en mission au Mali. Voilà de quoi parlent les médias. Voilà à quoi ressemble le présent. En attendant, tapi dans l'immensité galactique, un astéroïde de 867 mètres de diamètre s'approche rapidement de la Terre. Pourvu qu'il laisse le temps à Martine de se faire tringler de nouveau.

Léonel Houssam

Commentaires

anneelisa a dit…
c'est concis, sobre. Bel instantané....

Articles les plus consultés